Millésime 2004


Maturité idéale, excellent état sanitaire, quantité correspondant à la moyenne décennale, maîtrise de la production de chasselas et nette progression des spécialités : voilà en quelques mots le bilan de l'année 2004. En terme de climat, la période viticole peut être qualifiée de favorable puisque sèche, assez chaude, avec notamment un très beau mois de septembre. Et les stades phénologiques de développement de la vigne ont été réguliers, du débourrement à la vendange et avec une bonne maîtrise des rendements, même les cépages à haute exigence qualitative ont pu être récoltés dans des conditions optimales et à parfait degré de maturation.